Chef de projet Digital Learning - Psychologue du travail (Dr.)

Lydia MARTIN

Un double cursus en ressources humaines et en psychologie du travail me permet d'appréhender les situations de travail avec deux regards très complémentaires.

Une thèse sur l'usage des serious games dans les entreprises et le transfert des apprentissages dans les situations de travail, a été un tremplin pour orienter mon parcours sur la création de contenu de jeux plutôt en format numérique, la conception de dispositifs de formation les intégrant ainsi que l'animation des sessions et de leur suivi.

A cette activité s'ajoute la conception de contenu et l'animation de modules sur des plateformes de formation hybride (présentiel et à distance).

Par ailleurs, chercheure associée au Centre de Recherche sur le Travail et le Développement, je suis en quête à analyser l'impact des dispositifs mis en place en analysant le transfert des apprentissages que les professionnels font dans leur travail. C'est bien l'usage individuel et collectif des dispositifs qui est au centre de l'analyse.

Pour plus d'informations, je vous laisse découvrir mon parcours et mes principales missions.

Bonne découverte !

Lydia

L'usage des serious games en entreprise Aux Editions érès

Le jeu est sur le devant de la scène depuis plus d'une décennie avec l'invasion des jeux vidéo, des jeux télévisés, des jeux de rôle grandeur nature, des jeux d'énigmes en groupe… La culture du jeu s'est introduite dans l'univers sérieux des adultes jusqu'à leur lieu de travail.

Entre liberté et contrainte, illusion et réalité, l'usage des serious games favorise t-il la créativité en entreprise ? Quelles sont les conséquences du jeu sur le travail, l'équipe et la santé lorsque celui-ci devient obligatoire dans un dispositif de formation managériale ? La compétition fait-elle partie du jeu ? Sous couvert du jeu, les conflits éthiques peuvent-ils être gommés ?

A partir d'une enquête approfondie dans le cadre de la formation de managers, j'explore à la fois le dispositif, le rôle des formateurs et l'expérience des utilisateurs. J'analyse le jeu à ces différents niveaux pour comprendre les enjeux qui le sous-tendent, mais aussi les conditions qui favorisent l'attitude ludique comme celles qui sollicitent l'anesthésie de la pensée et de la responsabilité dans l'exercice du métier de manager.